Les hommes ! De quoi parlent-ils ? en salles

Comédie catalane du réalisateur Cesc Gay, Les hommes ! De quoi parlent-ils ? (Una pistola en cada mano) réunit une brochette de stars espagnoles et latino (Ricardo Darin) pour une série de tranches de vie déclinées sous la formes de petites saynètes indépendantes. Le film a vocation de radioscoper la condition masculine aujourd’hui; laissons les sociologues juger de la pertinence du concept et des réflexions contemporaines qui l’accompagnent dans les media pour nous pencher sur l’aspect purement cinématographique du film.

Ricardo-Darin

Ricardo Darin en mari trompé…

Cesc Gay renoue avec certains acteurs qu’il avait dirigés dans ses précédents films. Au casting de Les hommes, applaudissons Eduard Fernández, interprète de En la ciudad, sorti en 2003, qui mettait en scène un groupe d’amis barcelonais se réunissant pour parler de tout et de rien. On retrouve donc dans Les Hommes le même motif –l’amitié masculine– et le même lieu, Barcelone qui n’est pas vraiment filmée dans ce qu’elle a de plus « typé. » Un groupe de quadra bobos dans une ville cosmopolite, plutôt épargnée par la crise, le film vise donc un segment bien particulier de la population espagnole. En réduisant son champs des possibles masculins et en situant son action dans une ville branchée, Cesc Gay parvient paradoxalement à  rendre l’identification possible : on a certainement croisé des gars qui ressemblent aux héros de Les hommes au Palais de Tokyo, au Bar « bleu » du Canal de l’Ourcq ou chez Casto Nation le week-end… et l’on pourrait ajouter qui font du jogging à Central Park, dansent en boîte à Tel Aviv etc…

Eduard Fernández, vainqueur du Goya (meilleur acteur) pour son rôle dans En la ciudad...

Eduard Fernández, vainqueur du Goya (meilleur acteur) pour son rôle dans En la ciudad

Le film vise l’épure et fait la part belle aux dialogues… Cette attention toute particulière au Verbe – dans un dispositif scénique quasi théâtral (une rampe d’escalier, un banc dans un jardin public, des seuils de porte…) – met en valeur le remarquable jeu d’acteur des comédiens. Mention spéciale à Javier Cámara qu’on avait adoré dans La Torre de Suso (et qu’on avait aussi aperçu chez Almodovar dans Parle avec Elle, Les amants passagers). Il joue ici un père de famille divorcé qui tente de reconquérir son ex de manière pathétique… Les hommes du dernier film de Cesc Gay sont tour à tour très touchants (Eduard Fernandez en journaliste blasé qui est retourné vivre chez sa mère avec son chat), patauds (Javier Cámara, encombré de ses vieux cartons) ou inquiétants (Ricardo Darin armé de son portable)…

una-pistola-en-cada-mano-imagen-pelicula-6

Javier Cámara a récemment gagné le Goya du meilleur acteur pour son interprétation d’un fan de John Lennon dans Vivir es fácil con los ojos cerrados qu’on attend de pied ferme en France

Alors oui, deux ou trois situations ont des relents de théâtre de boulevard et le rythme de l’ensemble pourra paraître un peu lent à certains mais le film offre la possibilité aux spectateurs français de voir en action les meilleurs acteurs espagnols du moment… alors pourquoi se priver ?

 


Les Hommes ! De quoi parlent-ils ? par IsabelleBuron

 

Date de sortie : 9 juillet 2014 (1h35min)
Réalisé par Cesc Gay
Avec : Ricardo Darín, Javier Cámara, Luis Tosar…
Genre : Comédie dramatique
Nationalité : Espagnol

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.