Chien pourri, la vie à Paris, de Davy Durand, Little KMBO

Depuis 2013, l’école des loisirs a publié plusieurs albums de Chien Pourri et son ami le chat Chaplapla. Ces derniers ont ensuite été déclinés sous la forme d’une série d’animation diffusée depuis août 2020 sur France 3. Enfin, à l’automne 2020, les fans de ce sac à puces naïf ont pu découvrir en salles obscures Chien pourri, la vie à Paris qui réunit 5 épisodes de la série entrecoupés d’interludes poétiques et inédits. Ce programme, distribué par Little KMBO, est génial car il fait déambuler Chien Pourri et ses amis parmi les lieux les plus emblématiques de Paris. Il raconte aussi la genèse de l’amitié indestructible entre le chat de gouttière Chaplapla et le chien errant qui n’a pas encore été baptisé Chien Pourri.

Si Chien Pourri interprète tout au premier degré et ne saisit pas toujours les remarques sarcastiques des chiens plus aisés – le caniche à moumoute et le basset en pullover – qui se moquent de son allure négligée ou de sa mauvaise odeur, il se tire toujours des situations les plus inextricables grâce à son intelligence de cœur. Avec Chien Pourri, la gentillesse et la spontanéité triomphent toujours. Même si Chien Pourri n’arrive pas à quitter Paris pour découvrir la mer ou la statue de la liberté, il vit des aventures extraordinaires dans la capitale et compense son manque d’argent par son imagination débordante.

Les 5 aventures sont très bien choisies car elles montrent comment les antagonistes de Chien Pourri en arrivent à se convaincre qu’il possède un super pouvoir. Que ce soit sur la plage improvisée du Canal Saint Martin, alors que Caniche et Basset l’ont méchamment snobé, ou devant la réplique en miniature de la Statue de la Liberté en bord de Seine, Chien Pourri est toujours heureux et s’émerveille d’un rien.

L’humour se niche à la fois dans les gags à répétition servis par le corps élastique de Chien Pourri qui s’adonne à de multiples acrobaties et glissades en tout genre, et aussi dans les petits détails, comme cette brosse à dent électrique qui propulse une embarcation pilotée par un rat ou ce flocon de neige que Chien Pourri méprend pour une étoile.

L’épisode le plus drôle est sans conteste celui de la famille de puces qui se retrouvent séparées quand le béret qu’elles « habitent » se retrouve sur la tête de Chien Pourri. Le Paris canaille est croqué de manière rigolote avec les personnages de Vivi et Mimi, deux escrocs qui ne reculent devant rien pour gagner leur croûte. Son pendant animalier est le Rat Bernard qui fait passer les cartons poubelles récupérés auprès des éboueurs pour des résidences d’été louées à prix d’or. Toute cette faune joyeuse et agitée compose un Paris populaire qui fait de son mieux pour vivre heureux malgré les difficultés du quotidien.

7 octobre 2020 / 1h00min / Animation
De Davy Durand, Vincent Patar, Stéphane Aubier
Nationalités : français, belge, espagnol

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.