Garth Marenghi’s Darkplace, de Richard Ayoade & Matthew James Holness, en DVD

Richard Ayoade, inoubliable Maurice Moss dans The IT Crowd, est de retour dans Disenchantment (série diffusée sur Netflix) où il fait la voix de Gordy/Alva Gunderson ! L’occasion de continuer notre petit tour des séries TV britanniques actuelles ou passées. Richard Ayoade s’est fait moins visible ces dernières années mais il n’arrête pas de tourner.

On a pu ainsi l’entendre dans The Mandalorian où il était la voix du droïde Q9-0. Depuis The IT Crowd où il incarnait un technicien en informatique limite autiste, on a tendance à associer Ayoade avec des rôles de personnages asociaux ou incapables de sentiments comme les robots. Mais, l’acteur, également réalisateur d’une adaptation de Fiodor Dostoïevski, l’excellent The Double (avec Jesse Eisenberg dans le rôle principal), ne se limite pas à interpréter les nerds à l’écran. Avec Ayoade, derrière le second degré ou la parodie, il y a toujours une réflexion sur les stéréotypes dans lesquels media et société de consommation tentent de nous enfermer.

Avec Garth Marenghi’s Darkplace, créé avec Matthew James Holness qui jouait aussi le rôle principal, Ayoade a détourné tous les codes des séries fantastiques ou d’action des années 1980. La musique du générique et la bande-son en général faisaient la part belle au bontempi et rappelaient les tempos endiablés de séries comme Supercopter ou K2000.

Au-delà d’un penchant à ringardiser les productions de cette époque, et aussi les personnages standardisés – la femme cruche et le mâle dominantGarth Marenghi’s Darkplace tirait à boulets rouges sur les créatifs – auteurs et producteurs – qui se prennent au sérieux.

Tourné comme un film dans le film avec des apartés de l’auteur, du producteur fictif (Ayoade) et des acteurs brisant le 4e mur, cette série se proposait de déconstruire, tout en se moquant l’air de rien d’Urgences, tous les poncifs du genre SF, et cela dès le générique clin d’œil à La 4e dimension, avec l’hôpital construit sur la bouche de l’enfer, le scientifique qui dans sa jeunesse avait tâté des sciences occultes, le bébé-mutant…

Les effets spéciaux ridicules ajoutait au comique créé par les répliques hilarantes « I’m one of the few people who have written more books than they have read » ou « So that’s why I fell in love with a brocoli woman. »

via GIFER

Ayoade et Matthew James Holness ne se sont donc pas contenté d’accumuler les gags grotesques dans les 6 épisodes diffusés par Channel 4 en 2004 (et devenus si culte qu’ils justifièrent la sortie d’un DVD). Les deux compères ont ensuite officié sur Man to Man with Dean Learner, satire des talk-shows à l’américaine type Late Show with David Letterman, et dans laquelle Ayoade reprenait le rôle de Dean Learner, producteur de la série maudite Dark Place, adaptation du roman horrifique du fictionnel auteur Garth Marenghi. Darkplace était une œuvre poupée russe, un palimpseste délirant, dont chaque couche plongeait le spectateur dans un univers encore plus absurde que le précédent.

 

2004 / 30min / Comédie, Épouvante-horreur
De Richard Ayoade, Matthew Holness
Avec Richard Ayoade
Nationalité : Grande-Bretagne

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.