3 aventures de Brooke, Yuan Qing, 15 janvier.

Qu’il est agréable de se perdre à Alor Setar, petite ville de Malaysie dont le nom signifie Ruisseau étoilé, dans le sillage d’une jeune chinoise indécise. 3 aventures de Brooke nous propose trois chemins et une infinie de rencontres et de possibles. Le rythme lent, voire languissant, se prête à la contemplation de cette cité qui n’a pas encore cédé aux mirages du capitalisme sauvage à la chinoise.

D’ailleurs Brooke, chercheuse en anthropologie, tentera d’expliquer à un jeune think-tank rêvant de transformer Alor Setar en nouvelle destination à la mode en rasant le vieux quartier que les charmes de Pékin promus dans les brochures touristiques tiennent davantage d’attrape-touristes que d’authentiques merveilles. Dans ce film peuplé de singes farceurs et esthètes, il est beaucoup question d’artifices et de vérité, dans l’art, l’architecture… et les sentiments. Qu’est-ce qui fait la valeur d’un objet, comme ce cristal auquel Brooke tient tellement dans la 1ière aventure et qui se révèle faux, ou finalement peut-être pas ?

Est-ce son prix, sa rareté, son histoire, son ancienneté ou les souvenirs qui lui sont rattachés ? Avec une infinie délicatesse, le film déploie un arc narratif qui entremêle les destins de personnages aux différents caractères et passés, mais qui, tous, aident Brooke à cheminer vers une meilleure connaissance du monde et des humains. Ainsi, au contact de la jeune campagnarde insouciante, Brooke comprendra qu’on ne peut préjuger de l’honnêteté d’un être en se limitant à prendre en compte ses seules actions.

Malgré la gravité des thèmes traités (la solitude, l’incommunicabilité, le deuil), on ne se prend jamais au sérieux dans 3 aventures de Brooke. On laisse le soin au hasard de décider, on flâne, espérant que la chance, ou le destin emmène tout le monde à bon port. Rien n’est jamais ce qu’il paraît à l’instar du ruisseau étoilé que Brooke recherche ardemment, ou bien ce joueur de guitare un peu hobo qui sert du thé dans le temple et pourrait bien être l’Immortel que les locaux viennent prier.

Les interprètes – Xu Fangyi qui joue Brooke, mais aussi Pascal Greggory en auteur en panne d’inspiration, Ribbon, et Andrew Lok ont un charme fou et l’on ressort du film avec une sensation de joie tranquille qu’on a envie de voir perdurer, peut-être en renonçant à toute action… au moins pour un temps.

 

Bande-annonce 3 AVENTURES DE BROOKE de Yuan Qing from Les Acacias on Vimeo.

15 janvier 2020 / 1h 40min / Aventure, Drame
De Yuan Qing
Avec Xu Fangyi, Pascal Greggory, Ribbon
Nationalités chinois, malaisien

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.