Bayala, Federico Milella, Aina Järvine, 5 février

Un film adapté de l’univers du jouet ? Après Playmobil ou Lego, voici Bayala, la magie des dragons, d’après les figurines féériques de la marque du même nom. La trame est classique : une méchante sorcière, ivre de pouvoir, sème le malheur en volant tous les oeufs de dragons protecteurs, jusqu’à ce qu’un groupe disparate d’individus parte sur les routes pour mettre fin au règne de terreur.

La quête initiatique mise en images réunit tous les poncifs du genre : la princesse kidnappée et élevée par la sorcière est accompagnée d’un elfe renégat, les enfants ou jeunes héros se découvrent des dons pour la magie et les éléments servent d’armes aux différents héros.

Batailles de tempêtes, sorts en tous genres, apparition d’animaux et de plantes étranges, le tout servi par un discours écolo de bon aloi, et des chansons qui rappellent, elles, les classiques Disney.


Tout en conservant un univers propre, les protagonistes évoluent dans un récit dont les grandes lignes rappellent Maléfique -pour le conflit d’allégeance de l’héroïne principale qui, ayant grandi au pays des ombres, développe des compétences en magie noire tout en voulant faire le bien- ou Le Seigneur des anneaux, pour les dissensions entre les différents royaumes et la supériorité de classe des diverses familles d’elfes.

Les décors sont somptueux et les plus petits prendront plaisir à suivre les aventures des animaux de compagnie -un gentil loup, un oiseau qui ressemble à un perroquet, un raton-laveur affamé et gaffeur et un mignon bébé dragon– embarqués dans cette quête aux confins des terres elfiques.

Si ce film réalisé par une équipe luxembourgeoise-allemande ne révolutionne pas le genre, et si l’association directe avec les jouets et jeux vidéo déjà existants peut gêner aux entournures le spectateur peu consumériste, il se laisse néanmoins regarder avec plaisir et constitue un divertissement honorable.

5 février 2020 / 1h 25min / Animation, Fantastique, Famille
De Federico Milella, Aina Järvine
Avec Franciska Friede
Nationalité : allemand

 

BAYALA TRAILER VO STFR from Septième Factory on Vimeo.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.