Sélection bouquins : Écran Noir, Noël Balen…

Le dernier livre de Noël Balen, paru en octobre 2018 chez Marest éditeur, séduira les amoureux de jazz et de cinéma mais aussi tous les mordus d’écriture, plumitifs sans le sou ou écrivains rentiers… Récit d’un fiasco éditorial et cinématographique, Écran Noir résonne du cliquetis des claviers des forçats de l’écriture qui travaillent dans l’ombre de réalisateurs ou de producteurs, certes connus, mais au bord de l’abîme financier et moral.

© Photographie de couverture : Amaury Voslion

Pour accompagner le narrateur, alter-ego probable de l’auteur (on le lui souhaite pour son goût musical certain, moins pour ses démêlés professionnels), la trompette de Miles Davis, le regard bleu acier de Frank (Sinatra bien sûr) et la démarche chaloupée de Kim Novak dans L’homme au bras d’or. Mais, le livre est parsemé d’autres références, Charles Mingus et Cassavetes pour Shadows mais aussi le skat endiablé des Aristochats… on ne les citera pas toutes ici. Ces clins d’œil témoignent de l’immense culture musicale et cinématographique de l’auteur mais viennent aussi offrir un contrepoint visuel et mélodique aux vagues à l’âme du héros, embauché par deux truculents producteurs, aussi escrocs que vulgaires.

S’il raconte un projet artistique avorté et en filigrane le conflit entre l’écrivain fou amoureux de son sujet (ici une mystérieuse chanteuse noire, Loretta McCullers) et le producteur-éditeur davantage soucieux de l’éventuelle manne d’argent à se faire, le livre cultive un humour féroce, très réjouissant, surtout pour qui s’est déjà frotté à cette cohorte-cloporte de bonimenteurs à deux doigts de la liquidation judiciaire qui errent dans les marges de l’édition ou de la production cinématographique et télévisuelle.

Mingus dans Shadows.

Pour peu, on s’étonnerait presque de la naïveté du narrateur. Si investi dans son projet, si passionné par Loretta, il en oublie de se renseigner sur l’état des finances de ses deux employeurs, Chevrier et Gumblowisz. La description des rendez-vous pros dans des bouis-bouis situés aux portes de la capitale, au-delà des boulevards des Maréchaux est savoureuse : « cette fois-ci, c’est Bollywood-les-Moulineaux. Un petit restau hindou dont le décor aurait pu être pimpant s’il n’y avait eu le périphérique pour le camoufler sous un voile de poussière grisâtre. Et une nouvelle fois, la formule du jour, même tarif, même punition. Curry d’agneau, riz basmati, glace : 9,90 euros. Ils ont le chic pour  dégotter des bouis-bouis de banlieue où seule l’addition n’est pas grasse. A ce rythme, la production va se conclure dans un self de station-service réglé en tickets restaurant. Mais au moins, ils ont le mérite de se la jouer modestes. Pas de frime, on est là pour le turbin. » (page 61)

Au fond, le livre de Balen est celui d’un esthète et d’un incorrigible rêveur. Deux qualités qui peuvent se révéler des défauts quand on se heurte aux réalités de la loi du marché. Et l’on pardonne facilement au narrateur d’y avoir cru jusqu’au bout… Et l’on pourrait même éprouver une forme de pitié pour le duo infernal de bailleurs de fonds… car comme l’écrit Balen ne sont-ils pas tous « une poignée de morts-vivants qui tentent de voir ce qui oscille entre la vie et la mort (…) tout un petit théâtre de marionnettes fragiles et qui feignent de croire en l’éternité. » Des papillons de nuit attirés par la lumière encore diffuse d’un écran noir.

ISBN/EAN 9791096535149

9,00 EUR

144 pages

octobre 2018

On n’oublie pas les kids, notamment les plus jeunes avec trois nouveautés Grund.

Splash, Au début, il y avait trois couleurs… d’Arree Chung est une merveille à découvrir en famille. Le format (rectangulaire et large) implique la présence d’un adulte pour les plus jeunes lecteurs… Mais, dès la première page tournée, quelle féérie de couleurs ! car ici, il ne sera question que de couleurs dans un univers qui vire assez rapidement à la dystopie avec l’érection de murs, de grillages par trois couleurs qui vivaient jusqu’alors en parfaite harmonie.

Avec des mots et des illustrations très simples, il est donc question de ségrégation, de racisme, d’orgueil…

Et puisque les couleurs représentent des êtres humains, le mélange, pour celles qui osent braver les interdits, apporte richesse et diversité… et les enfants apprennent qu’on obtient du vert en mélangeant le bleu et le jaune, de l’orange, en associant le rouge au jaune etc…

Un idée originale, joliment mise en images.

Album: 24 pages
Tranche d’âges: 6 – 8 années / Editeur : Grund (6 septembre 2018)
Langue : Français
ISBN-10: 2324022338
ISBN-13: 978-2324022333

Toujours chez Grund, on apprécie beaucoup la collection Mes premiers livres sonores, joliment illustrés par Séverine Cordier. Le principe est simple : une double page d’illustrations, une puce sonore et une mélodie classique parmi un large répertoire thématique.

Pour Noël, un nouveau titre : Mes musiques classiques de Noël. Et l’on retrouve à chaque double-page, la petite souris verte qui accompagne de livre en livre les héros et ici, le Père Noël, représenté dans son atelier, sur son traineau, près du sapin… Les rois mages ne sont pas en reste et c’est tout l’univers des fêtes de fin d’année qui est convoqué.

Quant aux extraits à écouter (« A Christmas Festival » de Leroy Anderson ; « La Valse des flocons de neige » et « La Marche » de Tchaïkovski dans Casse-noisette ; « La Marche des rois » de Bizet dans L’Arlésienne;  « Sleigh ride » de Delius et « Joy to the world » de Haendel), ils sont variés et suffisamment entraînants pour plaire aux enfants.

Album: 12 pages
Tranche d’âges: 2 – 5 années
Editeur : Grund (25 octobre 2018)
Langue : Français
ISBN-10: 2324022184
ISBN-13: 978-2324022180
Dimensions du produit: 15,5 x 1,8 x 17 cm

Un autre personnage incontournable des contes pour enfants à l’approche de Noël est le fameux bonhomme de neige. Aux éditions Langue de chat, il s’appelle Frozzy et il va vivre un merveilleux Noël en aidant les habitants de la forêt (hérisson, lapin et autres animaux) à affronter le froid glacial de l’hiver. On ne vous en dit pas plus pour vous donner envie de le faire découvrir aux jeunes lecteurs mais ce conte aux couleurs vives et aux personnages attachants est un chouette récit sur la solidarité, et l’esprit d’entraide au cœur de cette belle fête.

Album: 32 pages
Tranche d’âges: 6 – 8 années / Éditeur : Langue au Chat (11 octobre 2018)
Collection : Chatouille
Langue : Français
ISBN-10: 2806308860
ISBN-13: 978-2806308863
Dimensions du produit: 20,7 x 1,1 x 20,8 cm

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.