Retour sur un film : Zoologie, Ivan I. Tverdovsky, 15 mars, toujours en salles

Le jeune réalisateur russe Ivan I. Tverdovskiy laisse libre cours à son originalité dans une fable animalière en demi-teintes portée par Natalya Pavlenkova, talentueuse actrice.

Natasha est une femme célibataire d’un certain âge, terne et timide. Harcelée par des collègues vulgaires et commères, elle cherche un peu d’affection auprès des animaux dont elle s’occupe au zoo. Film sur l’animalité, celle qui s’exprime dans les rapports sociaux -où le plus fort tente toujours d’écraser le plus faible-, Zoologie dote sa protagoniste principale d’une longue queue, prélude à des jeux amoureux avec un jeune médecin.

L’apparition de cette mystérieuse queue -phénomène inexplicable pour la science– libère Natasha qui s’ouvre -enfin- doucement aux plaisirs de la vie. La métamorphose physique et psychique est belle à voir et l’actrice déploie toute son énergie pour nous faire croire aux transformations à l’œuvre dans son corps et son esprit. L’éveil à l’amour et aux sens se déroule dans des paysages saugrenus (le cratère formé par une antenne parabolique) mais non dénués de poésie, joliment photographiés.

Las, si la queue de Natasha lui permet de prendre son envol, cette parenthèse enchantée sera de courte durée. Le film est alors rattrapé par les démons qu’il souhaite dénoncer dans la Russie contemporaine : bigoterie, bureaucratie omniprésente. Natasha, lestée de sa queue, demeure une marginale et le regard de la caméra perd en fantaisie et gagne, malgré les meilleures intentions, en complaisance.

Date de sortie : 15 mars 2017 (1h 27min)
De Ivan I. Tverdovsky
Avec Natalya Pavlenkova, Dmitri Groshev, Irina Chipizhenko…
Genres : Drame, Fantastique
Nationalités : russe, allemand, français

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.