Remember, Atom Egoyan, 23 mars 2015

Un thriller gériatrique, car peuplé de personnes âgées vengeresses ou oublieuses, qui vous laissera cependant hagard et pantelant tant le suspense est maintenu jusqu’aux toutes dernières secondes du film. Atom Egoyan a réuni plusieurs monstres sacrés du cinéma, à savoir Christopher Plummer (86 ans), Martin Landau (87 ans) et Bruno Ganz (75 ans) pour cette sombre histoire de rétribution sous fond de Holocauste.

rememberactors

Christopher Plummer incarne Zev (qui signifie loup en hébreu) un « jeune veuf » (son épouse Ruth vient de décéder). Il est chargé par Max, son ami à la maison de retraite, de retrouver Otto Wallisch, l’ancien officier SS responsable de la mort de leurs familles à Auschwitz, qui se serait réfugié aux États-Unis sous la fausse identité de Rudy Kurlander.

Remember

Petit problème : les pertes de mémoire de Zev sont de plus en plus fréquentes et il existe plusieurs Rudy Kurlander à travers le pays. Qu’à cela ne tienne, Max va organiser la mission de ZEV en planifiant chaque étape, de la fuite en pleine nuit à l’achat de l’arme nécessaire à accomplir la vengeance jusqu’aux séjours dans les différentes villes où résident des suspects potentiels. Et pour pallier à Alzheimer, Max a écrit chaque détail de sa besogne morbide sur une lettre dont Zev ne se sépare jamais… Mais, une lettre, c’est un objet fragile, l’encre comme la mémoire peuvent s’effacer…

Zev prend donc place à bord de taxis, de bus Greyhound, de trains; il franchit la frontière canadienne pour se rendre dans un foyer québécois, séjourne dans de luxueux Holyday Inns pour échouer dans une somptueuse villa du Nevada où il se retrouve face à face avec son tortionnaire (l’excellent Bruno Ganz)…

ganz

La quête de la victime qui croit retrouver son agresseur est un motif maintes fois traité au cinéma, pour exemple La Jeune Fille et la Mort de Roman Polanski. L’intérêt du film d’Atom Egoyan est d’avoir choisi comme justicier un vieillard sénile qui peine à marcher ou tenir une arme sans trembler de tous ses membres. Le réalisateur a lancé sur les routes du continent nord-américain un héros pour lequel le spectateur ressent immédiatement de la sympathie.

Cela est moins évident pour Max; si Martin Landau a vieilli, l’acteur qui interprétait l’inquiétant Leonard dans La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock, possède toujours un regard à vous glacer d’effroi… Max est-il vraiment l’ami de Zev ? Pourquoi a-t-il entraîné son ami, facilement manipulable, dans une telle galère ?

landauegoyan

Toutes ces questions trouveront des réponses satisfaisantes lors de l’épilogue qui réserve de nombreuses surprises… Les amnésies récurrentes de Zev sont prétexte à maints rebondissements ; elles servent surtout un excellent scenario qui, sans sacrifier au suspense, fait la part belle aux considérations philosophiques et morales. Au gré des rencontres avec les ex-nazis ou leurs rejetons dégénérés, Atom Egoyan brosse un portrait de l’Amérique peu reluisant : refuge pour ex-tortionnaires, vivier de jeunes pousses racistes ou déconnectées de leur histoire… Dans le jeu de massacre organisé de main de maître par Atom Egoyan, l’oubli est parfois un remède au mal plus amer que la vengeance…

Date de sortie : 23 mars 2016 (1h 35min)
De Atom Egoyan
Avec Christopher Plummer, Martin Landau, Bruno Ganz…
Genre : Drame
Nationalité : Canadien

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.