Mr and Mrs Geek ont vu : Have a nice day, Liu Jian, 20 juin

Dans une ville chinoise parsemée de sites de construction, d’entrepôts glauques et de bars borgnes, Xiaozhang, jeune chauffeur employé du mafieux local, vole une mallette pleine de billets de banque pour payer une opération de chirurgie esthétique à sa petite amie et croit-il, sauver ainsi leur amour. Course-poursuites, quiproquos et rencontres ratées vont se succéder jusqu’au dénouement fatal… pour toutes les personnes lancées à la chasse au fric.

Capitalisme sauvage : dans ce film, déprogrammé au festival d’Annecy à cause de la pression politique exercée par le gouvernement chinois, le réalisateur Liu Jian dresse un tableau très sombre de la jeunesse chinoise, prête à tout pour atteindre les trois stades de la liberté définis par l’un des personnages : liberté du marché, liberté du supermarché et liberté totale de l’achat en ligne, trois lieux réels ou virtuels où l’on doit être en mesure d’acheter sans compter. La soif de consommation prévaut sur toute autre nécessité ou besoin : le seul moyen d’exister n’est qu’à travers l’acte d’acquisition.

Présenté comme une version chinoise des premiers films de Tarantino, le long-métrage d’animation Have a nice day surprend par son rythme lent, son attention aux détails et aux dialogues, volontiers philosophiques… Certes, comme dans Pulp Fiction, des destins se croisent et se décroisent, mais les scénettes qui s’enchaînent sont moins prétexte à l’action et à la rigolade qu’à la réflexion glaçante sur les conséquences d’un capitalisme transformant les humains en robots meurtriers prêts à tout pour faire fortune. En plein milieu du récit, l’insert, réussi, d’un clip musical intitulé « Shang-ri-la » qui, sous la forme du karaoké, tourne en dérision l’idéal communiste du travail collectif, est emblématique d’un présent qui vient contaminer de ses valeurs marketing un passé fantasmé.

Si l’animation en 2D aux couleurs chatoyantes est inventive, et contribue à donner une signature toute personnelle à un film somme toute assez anecdotique d’un point de vue scénaristique, nous n’avons pas été conquis : le rythme décousu, la suite d’actions percutantes gratuites, l’absence de réelle caractérisation des personnages à l’excepté des multiples clins d’œils aux films de gangsters, nous ont perdu en chemin.

Date de sortie : 20 juin 2018 (1h 17min)
De Liu Jian
Avec Zhu Changlong, Yang Siming, Cao Kou…
Genre : Animation
Nationalité : chinois

Film Annonce Have A Nice Day_Fr from Rouge Distribution on Vimeo.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.