Last days of summer : l’analyse de Mister et Mrs Geek

Mister et Mrs Geek ont un problème : leur consommation excessive de séries Z, de nanars SF et de films gore les a peu à peu ostracisés de leurs amis et collègues. C’est au cours d’une discussion un peu embarrassante au sujet de Bad Milo (l’histoire d’un monstre serial-killer hébergé dans l’anus d’un type constipé) lors d’un dîner entre couples que Mrs Geek s’est résolue à employer les grands moyens : voir un film sérieux par mois avec Mister Geek pour pouvoir, enfin, briller en soirée.

bad milo

Bad Milo, faut pas s’énerver, ça risque de faire mal !

En avril, c’était le tour de Last Days of Summer, le dernier Jason Reitman avec Kate Winslet et Josh Brolin dans les rôles principaux. Mauvaise pioche : la preuve en quelques dialogues…

Une heure avant la projection…

Mrs Geek : Prépare-toi, on sort, on va aller voir un film, c’est Last Days of Summer…

Mr Geek : Mais, je pensais qu’on regarderait un vieil épisode de Dossiers Brûlants ?

Mrs Geek : c’est bon, on en a déjà vu deux ce week-end ! Et puis, rappelle-toi ta promesse…

Mr Geek :  tu vas pas encore me reprocher ma soi-disant gaffe sur Bad Milo ? ce film est un véritable chef-d’œuvre, je maintiens ce que j’ai dit ! C’est une peinture ultra féroce des travers de notre société néo-libérale… via une métaphore super subtile autour des problèmes de constipation d’un type comme reflet de ses frustrations…

Mrs Geek : bon, écoute, j’ai café philo-cinéma vendredi soir et j’aimerais pouvoir raconter un truc intéressant à Tiphaine de la Fons. Last Days of Summer, c’est le syndrome de Stockholm nappé d’une bonne dose d’Americana moite et nostalgique. En plus, c’est le dernier Jason Reitman, le type qui a réalisé Thank you for Smoking, Juno et Young Adult

Mr Geek : merci, je connais, c’est le réac qui sous des dehors sarcastiques, pond des films bien-pensants pour défendre les pires valeurs de la droite américaine. Juno, c’était pas un film pro-choice, c’est ce qu’on veut nous faire croire mais à la fin, elle donne son bébé à adopter, et dans Young Adult, eh bien, les ploucs étaient plus sympas que Charlize Theron….

 

kolchak

Kolchak, The Night Stalker (Dossiers Brûlants) est une série nord-américaine créée par Jeff Rice et diffusé entre le 11 janvier 1972 au 28 mars 1975 sur le réseau ABC (en France par Canal Plus et 13e rue) Kolchak, journaliste, enquête sur des faits inexpliqués…

 

15 minutes après la projection…

Mrs Geek : bah alors, tu dis rien…

Mr Geek : c’était nul, je m’y attendais mais pas à ce point là…

Mrs Geek : c’est vrai que le scenario est truffé d’incohérences.

Mr Geek : il faudrait rappeler au réalisateur la règle des trois unités du théâtre, temps, lieu et action… Last Days of Summer, c’est censé se dérouler sur deux ou trois jours. Le film s’étire tellement en longueur qu’on a l’impression que cela fait plus d’un mois que Brolin s’est réfugié chez eux ! en plus, pour filmer une cohabitation forcée, limite kidnapping dans un lieu clos,  faut être logique ! Le type est en cavale, il arrête pas de dire qu’il faut à tout prix éviter que les voisins le voient et il se met à réparer toute la baraque, à bricoler dans le garage et à jouer au base-ball dans le jardin avec un enfant handicapé… Y a pas mieux pour attirer l’attention. Et puis la situation de départ est complètement tirée par les cheveux : pourquoi cette femme et ce gamin acceptent-ils d’héberger un individu qui a l’air dangereux ? Ils n’avaient qu’à crier dans le supermarché…

Mr Geek : …et le film se serait terminé au bout de 15 minutes. T’es dur quand même : les acteurs sont bons, Kate Winslet en tête.

Mr Geek : tu parles, elle a autant de sex-appeal qu’une Scully sous tranxene !

Mrs Geek : tu exagères, il y a un véritable travail à la réalisation pour suggérer le trouble via cette femme qui s’éveille lentement à la vie aux côtés de ce taulard…

Mr Geek : c’est vrai que comme symbole sexuel, ya pas mieux que la tarte aux fruits ! et un gros plan sur une cheville, deux ou trois petits vieux ont dû faire un infarctus dans la salle tellement c’était insoutenable !

pie

Mrs Geek : et la photo ? on se croirait vraiment dans les années 1980 !

Mr Geek : les filtres polarisants, ça marche à tous les coups !

Mrs Geek : moi, le seul truc qui m’a déçue, c’était le dénouement de l’histoire. J’attendais un peu plus d’ambiguïté de la part de Josh Brolin, je pensais vraiment que sa part d’ombre allait ressurgir et que la fin serait différente…

Mr Geek : non, au contraire, c’est complètement raccord avec l’esprit du film… C’est destiné à des ménagères de moins de 50 ans qui habitent dans une petite ville au fin fond des States, leur rêve, c’est d’avoir un fils qui devienne un industriel spécialisé dans la fabrication de tartes surgelées !

Mrs Geek : moi, je faisais allusion à la relation entre les deux adultes, tout le film est construit autour du syndrome de Stockholm et on sait à quel point c’est un mécanisme de défense pour les victimes… ça n’apparaît pas très clairement dans le film, Brolin -malgré le meurtre dont il est coupable- finit par posséder tous les attributs du substitut paternel modèle !

Mr Geek : de toute façon, pour comprendre le syndrome de Stockholm, il faut avoir vu Mika et HG Wells dans Warehouse 13 ! On devait pas se regarder un épisode au fait ?

lastdays2

Kate Winslett et Josh Brolin dans le dernier film de Jason Reitman.

 

wellsandmika

Warehouse 13… c’est bientôt fini ! La cinquième saison sera la dernière pour les agents du célèbre entrepôt.

Last Days of Summer.

Date de sortie : 30 avril 2014 (1h51min)
Réalisé par Jason Reitman
Avec : Kate Winslet, Josh Brolin, Gattlin Griffith…
Genre : Drame, Romance
Nationalité : Américain

Bad Milo.

Date de sortie : 5 mars 2014 – Directement à la TV (1h25min)
Réalisé par Jacob Vaughan
Avec Ken Marino, Gillian Jacobs, Mary Kay Place…
Genre : Epouvante-horreur, Comédie
Nationalité : Américain

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.