Sélection bouquins février 2018

Chez cinéscribe, on cultive l’éclectisme, donc une sélection hivernale à l’image de la diversité éditoriale française.

On commence avec Double Noir,  une initiative chorale d’une bande de polardeux réunis sous la houlette de Monsieur Claude Mesplède, le pape du noir qu’on ne présente plus, critique et passionné de romans policiers, auteur d’inventaires, et directeur d’un dictionnaire des littératures policières incontournable… L’ami Claude a donc réuni les auteurs dont il a accompagné le parcours depuis plusieurs décennies déjà. Une sacrée brochette de belles plumes : Marc Villard, Franck Thilliez, Laurence Biberfeld, Elsa Marpeau pour la première fournée…

Chaque écrivain signe une nouvelle ciselée et haletante, chacun dans son univers… Ainsi, les amateurs de jazz, et de Marc Villard, retrouveront avec plaisir ses anti-héros mélomanes trop portés sur la came et les filles pas claires qui hantent les bars… L’un des meilleurs opus de Double Noir est sans conteste le petit récit de Laurence Biberfeld qui nous entraîne dans la chaleur moite africaine où une bande de patrons véreux et libidineux se fait massacrer par une insaisissable belle de nuit.

Mais l’intérêt de Double Noir n’est pas uniquement de réunir les meilleurs auteurs du moment. Mesplède a en effet choisi de les mettre en miroir avec leurs prédécesseurs, qui signaient des textes plein de suspense, à l’atmosphère trouble et presque fantastique, mais pas encore qualifiés de polars. On découvrira ainsi un opuscule intitulé La Voleuse d’Enfants d’Erckmann-Chatrian, deux écrivains français (Émile Erckmann et Alexandre Chatrian) du XIXe siècle mais aussi un petit bijou de Francis Scott Fitzgerald tout en robes à crinoline et demeures sudistes. Les prochaines parutions réuniront Guy de Maupassant (La parure) et Jack Moffitt  (La parure, suite), Alexandre Dumas (D’Artagnan détective)  et Georges J. Arnaud (La dame avec la petite chienne grise), Louis Pergaud (Un petit logement) et Marin Ledun (Quelques pas de danse), Prosper Mérimée (Mateo Falcone) et Max Obione (Bobbie) ou Karel Čapek… pour n’en citer que quelques uns…

A se procurer au prix de 2 euros chaque, en faisant un chèque à l’ordre de Nèfle Noire, 62 rue de la Concorde, 31000 Toulouse.

On quitte la belle idée de couverture de la collection dirigée par Claude Mesplède pour prendre l’air au pays du street-art. Arpentons donc les rues de la planète en feuilletant l’ouvrage de Stéphanie Martin Petit et Christian Omodeo, publié par la maison d’éditions Pyramid.

Le livre explore la relation entre artistes de rue -6 portraits détaillés, ceux de Big Ben, Btoy, C215, Diavù, Murdock et Žilda, sont d’ailleurs proposés- et cinéma. Des blockbusters aux films d’auteur en passant par les icônes de toujours (Marilyn, Hitchcock),  le cinéma ne cesse d’inspirer graffeurs, muralistes et amateurs de pochoirs… Tous les styles d’iconographie street art sont explorés faisant de ce bel ouvrage un incontournable.

Street Art et cinéma de Stéphanie Martin Petit et Christian Omodeo / Relié : 220 pages
Editeur : Pyramyd
Langue : Français
ISBN-13: 978-2350174150
Dimensions du produit : 24,5 x 2,6 x 29,1 cm / 35 euros

Pour les plus petits, chez Grund, on retrouve une chouette collection de livres sonores avec un nouveau titre paru le 25 janvier 2018.  Le livre sonore de mes émotions est un album d’images accompagnées d’un petit commentaire et d’une puce sonore pour illustrer les émotions auprès des enfants de 3 à 6 ans (mais le livre peut tout à fait convenir à des moins de trois ans pourvu qu’ils soient entourés de leurs parents ou d’un adulte).

Les sons sélectionnés sont très variés, l’annonce et le bruit d’un train qui part (pour représenter la tristesse) , des applaudissements pour la fierté, des rires d’enfants, des gazouillements et des chants d’oiseaux pour la joie

C’est très bien mis en image mais bien entendu, ça demande un minimum de contextualisation et d’explications de la part d’un adulte, irremplaçable pour raconter les histoires à inventer pour chaque double page d’images. Le livre est très solide tout en étant super adapté aux petites mains des bébés. C’est l’une des meilleures collections de livres petite enfance existante, avec notamment le titre Le Carnaval des animaux, on y découvre les instruments de musique, les animaux et des extraits choisis avec intelligence de la célèbre suite musicale pour orchestre composée par Camille Saint-Saëns. Bébé adore !

 

 

Album : 12 pages

Éditeur : Grund (25 janvier 2018)
Collection : Mes premiers livres sonores
Langue : Français
ISBN-13: 978-2324021022
Dimensions du produit: 15,5 x 1,5 x 17 cm

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.