Festivals : Shakespeare à Casablanca, Sonia Terrab, SVAFF, 29/09-1/10

Le film de Sonia Terrab, Shakespeare à Casablanca, continue son bonhomme de chemin cet automne en étant projeté dans différents festivals dont le SVAFF (Silicon Valley African Film Festival). C’est une petite merveille juvénile et rafraîchissante -malgré le soleil de plomb-  avec pour toile de fond les toits, les rues et les marchés de Casablanca au Maroc.

Telle une poupée russe, le film propose plusieurs emboîtements et niveaux de lecture qui ne gâchent rien au plaisir de découvrir une joyeuse troupe de théâtre amateur interpeller les habitants de Casa à propos de l’amour. Sous prétexte de monter Le songe d’une nuit d’été de William Shakespeare, les acteurs partent à la rencontre de l’amour, qu’il soit filial, solidaire, dépité, romantique ou intéressé dans les rues de leur ville. Autant de visages incarnent une vision singulière et personnelle de ce sentiment si chanté et célébré qu’il en devient insaisissable. Un des témoins n’affirme-t-il pas : « L’amour, c’est comme l’eau, il prend la couleur des personnes. »

Il est question d’identité et de confrontation à l’Occident dans le film de la réalisatrice Sonia Terrab qui s’interroge sur la place de l’amour dans le vocabulaire quotidien des casaouis. Les micro-trottoirs et les confessions des acteurs révèlent que dire « je t’aime » n’est pas aisé au Maroc : on dit plus facilement je t’aime à son chat qu’à son compagnon et l’on considère que les démonstrations d’affection sont réservées aux touristes. Mais, au-delà des différences culturelles, de la pudeur ou du cynisme de certains habitants, c’est une belle carte du tendre qui est esquissée dans cette déambulation poétique durant laquelle le dialogue spontané avec le passant, l’étranger, et les moments d’introspection offerts par les jeux théâtraux, font office d’accoucheurs d’âmes.

2M TV & Ali n’ Productions (2017) / ’60
Avec Jouk Attamthil Albidaoui (JAA) ou le Chœur de la Représentation Bidaoui
Réalisation : Sonia Terrab

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.