Les Miroirs du Crime – Tome 1 Les Tueurs de Pigalle, Noël Simsolo, Dominique Hé, 26.04.2017

Après Pornhollywood, le duo Noël Simsolo et Dominique Hé se reforme pour une série noire intitulée Les Miroirs du Crime. Le premier tome, Les tueurs de Pigalle est disponible dans toutes les bonnes librairies depuis le 26 avril et le tome 2, Carnage Blues, sortira en août prochain.

Avant de devenir scénariste de BD, Simsolo a signé plusieurs essais et biographies cinéphiles. De Judy Garland à Jerry Lewis sans oublier Sergio Leone ou Clint Eastwood, il a retracé et analysé le parcours artistique de nombreuses stars du 7e art. Pas étonnant donc qu’il ait mis sa culture cinématographique au service de son imaginaire pour nous livrer un récit haletantdemi-sels, arcans, bricards, grosses légumes et flics torturés règlent leurs comptes sans aucun atermoiement.

De Marseille à Pigalle, on suit les aventures de Guy Natale, un malfrat qui essaie de rester « réglo » (pas de drogue, pas de prostitution) dans le milieu de la pègre. Quasi impossible quand un sociopathe, le mystérieux Saint-Napi, veut faire main basse sur l’ensemble des cabarets de la nuit parisienne. L’ambiance 50’s est fidèlement retranscrite par les illustrations de Dominique Hé qui sublime les carrosseries et les femmes fatales de l’époque. On retrouve à la fin du récit un embryon de romance entre la danseuse noire qui se produit dans le cabaret de Guy et l’inspecteur Schneider. Une histoire d’amour impossible qui fait écho à celle autrefois mise en couleurs dans Pornhollywood. A suivre donc…

Les Miroirs du Crime – Tome 1 -Les Tueurs de Pigalle

Scénariste : Noël Simsolo
Dessinateur et Coloriste : Dominique Hé
Collection : Grafica
Format : 240 x 320 mm
48 pages
Façonnage : Cartonné
EAN/ISBN : 9782344010624
Prix : 13.90 €

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.