Fuocoammare, par-delà Lampedusa, Gianfranco Rosi, 28 septembre

A Lampedusa, petite île au sud de la Sicile, un garçonnet scrute l’horizon et mitraille avec sa main des ennemis imaginaires. Son père est pêcheur, comme son grand-père avant lui. Mais, Samuele préfère jouer avec sa fronde plutôt qu’aller pêcher en haute mer. Il n’a pas le pied marin et vomit par dessus bord. Quelques images plus loin, dans le cabinet du médecin, Samuele se plaint de douleurs thoraciques. Il respire pourtant bien. Serait-ce la découverte, plusieurs jours plus tôt,  qu’il possède un œil paresseux qui l’angoisse tellement ? Ou ses troubles psychosomatiques sont-ils le symptôme d’une réalité plus inquiétante encore, toute proche, venant troubler le bleu de la Méditerranée ?

fuoco2

Pour son nouveau documentaire, après les très réussis El Sicario et Below sea level, le réalisateur Gianfranco Rosi s’installe à Lampedusa, île où transitent chaque année des dizaines de milliers de migrants. A mi-chemin entre l’Afrique et la Sicile, Lampedusa est la porte d’entrée de l’Europe pour les nombreux naufragés qui ont fui la guerre, en Syrie ou au Nigeria

fuoco4

Si Gianfranco filme la louange au Seigneur des Nigériens ayant échappé aux geôles libyennes, à la soif du Sahara et aux massacres perpétrés dans leurs villages, s’il montre les convulsions des corps déshydratés ou la détresse d’épouses survivantes apprenant la mort de leurs maris au fond des cales du rafiot, il contraste la réalité traumatique du migrant avec le quotidien préservé des habitants de l’île.

006Fuocoammare-®21Unoproductions_Stemalentertainement_LesFilmsdIci_ArteFranceCine¦üma

A Lampedusa, il y a un médecin qui raconte les corps meurtris, les cadavres qui s’empilent sur les pontons, les morceaux d’oreille, de doigts ou de cordons ombilicaux qu’il faut arracher aux victimes pour les prélèvements de rigueur… Il ne compte plus le nombre de morts mais il continue à s’indigner face à l’indifférence générale. Gianfranco Rosi aurait pu poser des questions, enfiler les témoignages les uns à la suite des autres comme le font de nombreux documentaires à thèse, sans âme, dénués de sensibilité personnelle, simples copies d’étudiants appliqués. Rosi choisit de saisir une ambiance, de laisser les images parler d’elles-mêmes, de substituer le discours méta par une observation des cœurs. C’est de plus en plus rare au cinéma, c’est beau, cela tient presque de la magie.

007Fuocoammare-®21Unoproductions_Stemalentertainement_LesFilmsdIci_ArteFranceCine¦üma

L’ours d’or décerné à la dernière Berlinale est amplement mérité, le film est bien entendu raccord avec l’actualité mais ne doit en aucun cas être réduit à un effet de mode, il possède son propre langage cinématographique qui a existé avant le tournage et continuera d’exister après les événements tragiques qu’il montre. Dans Fuocoammare, on croise donc une mamie, elle se rappelle de la seconde guerre mondiale et retient son petit-fils à la maison quand le tonnerre gronde. Elle fait partie des dizaines d’auditrices qui appellent la station locale pour dédier des chansons à leurs maris ou fils, dans l’espoir que la météo s’arrange et que la pêche soit bonne.

fuoco1

Il y a aussi des gamins qui aiment jouer aux soldats, oublieux ou étrangers au drame qui se joue sur les plages voisines… La vie continue et le quotidien de ces iliens, si différents de nous, si loin, nous paraît pourtant si proche du notre… ce qui nous renvoie directement à notre rapport à la douleur, à ces autres qui affluent chaque jour en quête d’un peu de répit et que nous réduisons souvent à un seul qualificatif, « migrant », en oubliant qu’ils ont eux-aussi un jour possédé un chez-soi auquel ils tenaient.

fuoco3

Date de sortie : 28 septembre 2016 (1h 49min)
De Gianfranco Rosi, Viviana Andriani
Genre : Documentaire

Ours d’Or – Berlinale 2016

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.