Vacances romaines, William Wyler, ressortie le 27 janvier

L’un des couples les plus mythiques du cinéma dans un film carte postale au charme suranné, Grégory Peck et Audrey Hepburn réunis et immortalisés à jamais dans Vacances romaines qui est ressorti le 27 janvier. A partir d’un scenario très mince – la fugue d’une jeune princesse qui désire échapper à ses obligations, William Wyler réalisait un film subtil sur la fuite du temps et le renoncement.

Roman-Holiday

Le film aurait pu s’appeler 24h dans le vie d’une femme pas comme les autres. Iconique de par sa distribution – la jeune et espiègle Audrey Hepburn face à l’imposant et énigmatique Grégory Peck, son décor naturel (le tournage se déroula intégralement à Rome et dans les studios de Cinecittà), Vacances Romaines concentre son action en une nuit et une journée romantiques. Placé sous le signe du conte de fée, l’héroïne étant une princesse modèle qui décide de faire l’école buissonnière, le film réalisé par William Wyler dégage aussi une douce mélancolie pour quelque chose que l’on sait, dès les premières minutes de l’échappée belle, condamné à ne subsister que sous la forme d’un souvenir.

VR

La rencontre entre la princesse et le journaliste criblé de dettes place d’entrée de jeu le film dans le sillage de certaines screwball comedies. L’alchimie spirituelle et l’attirance physique entre ces deux êtres que tout sépare se nourrit de leurs divergences fondamentales. Grégory Peck campe un gratte-papier moralement ambigu aux intérêts pas très avouables – profiter de la candeur et la détresse de la princesse pour réaliser un reportage sensationnaliste – et le réalisateur a bien fait de ne pas réduire cet immense acteur à un rôle de faire-valoir aux côtés de la rayonnante Audrey Hepburn.

Roman-Holiday1

Film de contrastes, Vacances Romaines alterne moments de pure légèreté, la découverte de Rome en vespa, et scènes d’une rare intensité – la confrontation finale entre les amoureux au palais. Un chef d’œuvre intemporel…

roman5

Titre original : Roman Holiday
Distributeur : Splendor Films
Année de production : 1953
Date de reprise 27/01/2016

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.