Sigo siendo, Javier Corcuera, 4 novembre

En bus, à pied, en taxi, en pirogue… A Lima, dans les villages quechua, au plus profond de la jungle, Sigue Siendo vous entraîne à la suite d’instrumentistes, de danseurs et de chanteurs, jeunes et moins jeunes, qui ont marqué l’histoire musicale du Pérou. Dans cet enchevêtrement de destins individuels se dessine une identité collective, plurielle et fière de sa diversité.

sigo1

Si vous êtes curieux de nature et vous vous intéressez à la musique dans sa plus simple expression, alors le documentaire de Javier Corcuera est fait pour vous. Témoignages intimes et concerts improvisés s’enchaînent au gré des déambulations de la caméra. 25 musiciens sont mis à l’honneur, certains, comme Carlos Hayre, sont décédés depuis le tournage. Valses, chansons créoles, ou impressionnantes danses aux ciseaux (déclarée patrimoine immatériel par l’UNESCO) se succèdent pour le plaisir des yeux et des oreilles.

carlos-hayre

La musique est partout, sur les places de villages, en bas des balcons, ou dans un callejon (petite allée) de Lima. Le passé, riche des rituels indigènes, nourrit le présent et même si l’on regrette parfois l’absence de contextualisation, le soin apporté aux images, qui semblent avoir été travaillées pour plus de contraste et de saturation, ajoute un charme certain à ce bel ensemble.

elizabeth-lopez-palomita

Date de sortie : 4 novembre 2015 (2h3min)
Réalisé par Javier Corcuera
Genre : Documentaire
Nationalité : Péruvien, espagnol

callejon

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.