Dictionnaire du fantastique et de la science-fiction, Frank Lafond

Après des recherches universitaires et un nombre incroyable de publications dans des revues spécialisées et des ouvrages collectifs, Frank Lafond, spécialiste de Franju, s’est tourné vers l’écriture tout public. Grand bien lui en a pris puisque sa plume acérée, son regard analytique et son écriture fluide concourent au succès et à la richesse de son Dictionnaire du Fantastique et de la science-fiction publié en 2014 par les éditions Vendémiaire.

fantastique

Dans une courte introduction, Frank Lafond précise les objectifs de son dernier ouvrage. Il ne s’agit pas de produire une somme de courtes entrées, véritable encyclopédie dans laquelle le lecteur pourrait se noyer mais, sans sacrifier complètement au souci d’exhaustivité, de faire dialoguer fantastique et science-fiction, qu’on distingue souvent, avec une sélection de 300 mots clefs.

D’expressionnisme à vampires, en passant par extraterrestres, golem et téléportation, le dictionnaire de Frank Lafond témoigne d’une véritable connaissance des genres et des œuvres. Pas uniquement bestiaire de montres ou recension de phénomènes paranormaux et inexpliqués, l’ouvrage publié par Vendémiaire propose aussi des entrées par films, des classiques comme La Main du Diable de Maurice Tourneur aux bis et z du réalisateur italien Antonio Margheriti, en passant par les cultes tels que le premier opus de la franchise La Guerre des Etoiles

Film réalisé par

Film réalisé par Antonio Margheriti sous le pseudo aux sonorités américaines Anthony Dawson

Mais l’ouvrage est aussi matière à réflexion aux moyens techniques utilisés pour susciter un sentiment d’inquiétante étrangeté ou la plus absolue horreur : concentration cut (utilisé par Stanley Kubrick pour filmer l’oeil rouge et impassible de Hal 9000 dans 2001, l’odyssée de l’espace) ou found footage, popularisé par le Projet Blair Witch (1989), mais dont la première occurrence remonte à Cannibal Holocaust de 1980.

cannibal_holocaust

Bref, le monsieur Lafond sait de quoi il cause. Lorsque cela s’avère nécessaire, la filiation des films fantastiques et de la science-fiction cinématographique avec la littérature ou les BD et autres pulps n’est pas négligée et plusieurs entrées font référence à Mary Shelley, Robert Louis Stevenson, ou Bernhard Kellermann (auteur du Tunnel en 1913).

tunnel

Adaptation du roman de Kellerman pour une production franco-allemande de Curtis Bernhardt avec Madeleine Renaud et Jean Gabin.

Enfin, un encart central propose une quarantaine de photogrammes et photographies pleine page classées selon plusieurs thèmes : dystopies, savants fous, fantômes

Un ouvrage INCONTOURNABLE, mot souvent utilisé à tort et à travers mais ici, parfaitement justifié !

Dictionnaire du fantastique et de la science-fiction

Frank Lafond

Vendémiaire (éditeur)

ISBN : 978-2-36358-145-7
Prix : 26 €
416 pages
Parution : octobre 2014

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.