Zach Braff en cinq mots… de Scrubs à Wish I Was Here

A l’occasion de la sortie américaine du DVD Wish I Was Here (Le rôle de ma vie), retour sur le parcours artistique de Zach Braff, acteur-réalisateur. Entre le personnage de JD dans Scrubs et celui d’Aidan Bloom dans son dernier film, Zach Braff a pris quelques années au compteur. De la série qui le révéla au grand public au long-métrage qui clôture son introspection filmique autobiographique, Zach Braff semble avoir beaucoup changé… Pas tant que ça, au final.

cap001_resize

Zach Braff, Scrubs.

Car Aidan emprunte beaucoup à JD… Et Wish I Was Here constitue une suite apaisée de Garden State. On y retrouve les mêmes thèmes (la paternité, l’héritage familial, le pouvoir de l’imagination), traités avec moins de mordant mais plus de sérénité. Zach Braff y incarne de nouveau un double de lui-même, un père de famille quadra qui essaie tant bien que mal de vivre son rêve d’acteur. Dans Garden State, Braff fuyait son père, un homme autoritaire qui le rendait responsable de la mort de sa mère. Dans Wish I Was Here, il l’affronte quotidiennement et métaphoriquement (la séquence de l’astronaute face au personnage masqué) avant de faire la paix avec lui.

Zach Braff, Wish I Was Here

Wish I Was Here est donc le récit d’une émancipation, rendue possible par la mort du père – interprété par Mandy Patakin, excellent en universitaire atteint d’un cancer au stade terminal, qui traite ses deux fils comme des demeurés et insiste pour que ses petits enfants reçoivent une éducation ultra-religieuse dans une yeshiva de Los Angeles.

Mandy Patakin et Zach Braff : duel au soleil.

Zach Braff aborde donc une nouvelle fois la délicate question de l’héritage familial en nous gratifiant de plusieurs séquences cocasses avec des rabbins qu’on croirait issu de l’esprit névrosé de… JD!

JD, Aidan Bloom -remarquez le jeu de mot sur le patronyme, bloom signifiant s’épanouir en anglais-, même combat?

La preuve en 5 mots.

Paternité

Dans Scrubs, JD, enfant de parents divorcés, est à la recherche d’une figure paternelle qu’il trouve en la personne du sarcastique Docteur Cox. Celui-ci devient un peu son mentor malgré lui, JD parvenant à percer sa carapace de dur à cuir cynique et colérique.  Au cours de la saison 5, JD devient à son tour père, plus ou moins par accident, une situation qu’il a du mal à assumer…

 

Scrubs

Docteur Cox (interprété par John C. McGinley) et JD : tel père, tel fils ?

Dans Garden State, le personnage incarné par Zach Braff, terrorisé par la froideur paternelle, semble incapable de se projeter dans l’avenir, de s’imaginer parent à son tour… Dans Wish I Was Here, Zach Braff, mari et père comblé, remporte deux challenges : face à un patriarche rendu encore plus aigri par l’imminence de la mort, il parvient à faire les choix qui s’imposent dans sa vie tout en lui manifestant une forme d’amour complètement désintéressée… Le duel  Mandy Patakin et Zach Braff nous gratifie de quelques séquences mémorables comme celle de l’hôpital où le grand-père ne trouve pas mieux de comparer sa petite fille à une prostituée.

Gabe Bloom (Mandy Patakin dans Wish I Was Here) n’apprécie pas la nouvelle perruque de sa petite-fille qui vient de quitter la yeshiva.

 Imagination

Dans l’univers ultra-stressant de l’hôpital où il effectue son internat, JD s’évade souvent par l’imagination. On retrouve cette dimension lunaire chez les personnages de Garden State et Wish I Was Here. A 10 voire 20 ans d’intervalles, ces hommes ont gardé une certaine forme d’innocence qui leur permet d’affronter les difficultés de la vie en imaginant des réalités parallèles dont ils seraient les gentils héros. L’imagination est moins une échappatoire dangereuse qu’une véritable force qui permet d’envisager la réalité sous ses meilleurs aspects.

7x6_JD_and_unicorn

La licorne de JD : rien de mieux pour retrouver le moral dans un monde de brutes !

C’est d’ailleurs un imaginaire plombé par la culpabilité et les secrets familiaux qui empêche le personnage joué par Braff dans Garden State d’avancer à la fois comme acteur et être humain. On pourra d’ailleurs lui opposer le Aidan de Wish I Was Here, débordant d’idées communicatives…

Dans Garden State, Zach Braff jouait un personnage dépressif bourré de médicaments... c'était pas vraiment la joie !

Dans Garden State, Zach Braff jouait un personnage dépressif bourré de médicaments… Il n’aspirait qu’à une chose : se fondre dans le décor pour y disparaître !

Enseignement.

On se souvient tous des gentilles vignettes un peu moralistes qui concluait chacun des épisodes de Scrubs. Le personnage de JD, incorrigible idéaliste, ne se désespérait jamais de vouloir changer le monde, de l’améliorer un peu. Son internat terminé, c’était à son tour de transmettre son savoir médical… mais surtout les leçons de vie apprises auprès de ses différents patients. Profondément humaniste, le professeur JD, se révélait parfois un peu farfelu, voire pas très organisé… mais il compensait son manque d’assurance par son éthique et son talent de passeur d’expérience. On retrouve les mêmes qualités chez Aidan qui se voit contraint d’assurer des cours à la maison quand son père n’est plus en mesure de payer l’école de ses deux enfants. Jeune papa débordé, Aidan préfère au savoir académique et surtout mathématique -la scène du triangle- un savoir universel et quasi instinctif, aidant sa fille à se libérer du carcan religieux dans lequel elle évoluait jusqu’alors… une belle leçon de vie !

 

1280x720-Bvq

A l’instar de son double à l’écran, Zach Braff est un passeur de relais pour Jim Parsons qui incarne dans Wish I Was Here un jeune acteur en manque de rôle. Parsons, connu pour son interprétation de Sheldon Cooper dans The Big Bang Theory, aura certainement du mal à faire oublier le personnage qui l’a rendu célèbre à la télé… Braff rencontra les mêmes difficultés pour se débarrasser de l’identité de JD. Dès lors, faire jouer à Parsons un acteur qui obtient une apparition dans un film de SF relève d’une mise en abîme qui montre l’autodérision de Braff et son regard lucide sur l’industrie cinématographique.

parsons

Est-ce qu’il y aura une vie pour Jim Parsons après Sheldon ?

L’amitié -palpable entre Braff et Parsons- en rappelle une autre : celle de JD pour Turk, interne en chirurgie dans Scrubs.

Zach Braff et ses différents potes à l’écran/hors écran exemplifient ce qu’Hollywood a qualifié de Bromance.

Bromance.

Selon la définition officielle, une bromance est « amitié forte entre deux hommes hétérosexuels, similaire à une relation amoureuse mais sans composante sexuelle. » Pour mieux comprendre, prenons Matt Damon et Ben Affleck ou George Clooney et Brad Pitt. La bromance c’est l’amitié indestructible entre deux mecs qui aiment les femmes même s’ils passent plus de temps ensemble qu’avec leurs copines/épouses respectives.

Sans la rivalité qui existe parfois entre frères, les « bro » impliqués dans une bromance se serrent les coudes et n’hésitent pas à s’inviter dans leurs films respectifs. Pas étonnant donc que Donald Faison (Turk dans Scrubs) fasse une apparition cameo dans Wish I Was Here.

scrubs-serie-tv-241-g

Zach-Braff-Wish-I-was-here-Donald-Fasosn

Romantique

Même si la relation de JD avec la jeune interne Elliot a connu des hauts et des bas avant de se stabiliser, elle a toujours été caractérisée par un romantisme échevelé. JD était l’anti-Todd, le chirurgien obsédé par le sexe de Scrubs. Peut-être ultime clin d’oeil volontaire ou inconscient à la série, on retrouve un personnage pervers qui traite les femmes comme des objets dans Wish I Was Here. Aidan lui règlera son compte, ce qui permettra à son épouse de se débarrasser de cet opportun et de gagner pas mal d’argent au passage, assez pour changer de métier !

Robert Maschio joue Todd Quinlan dans Scrubs.

Robert Maschio joue Todd Quinlan dans Scrubs.

Kate Winslett est l'épouse de Zach Braff dans Wish I Was Here

Kate Winslett est l’épouse de Zach Braff dans Wish I Was Here

 

Date de sortie film : 13 août 2014 (1h47min)
Réalisé par Zach Braff
Avec Zach Braff, Kate Hudson, Mandy Patinkin, Jim Parsons, Donald Faison…
Sortie DVD aux USA : 28 octobre 2014.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.